TIP 2017
Lancement d’une nouvelle initiative : Vers une paix inclusive 2017
Caux Forum 2017
Mercredi, 26. juillet 2017

Lancement d’une nouvelle initiative : Vers une paix inclusive 2017

Caux Forum 2017

 

Après des mois de planification minutieuse et de travail acharné, le grand moment est finalement arrivé. Vers une paix inclusive, un nouvel événement du Caux Forum, a été lancé le 23 juillet, rassemblant une centaine de personnes originaires de 39 pays différents lors de la séance d’ouverture.   

 

 

Les participants ont été accueillis par Barbara Hintermann, la Secrétaire générale de la Fondation CAUX-I&C, et Kate Monkhouse, membre de l’équipe d’organisation de cette conférence. Elles ont rappelé la longue tradition de consolidation de la paix d’I&C et le rôle central que Caux y a joué.

Mme Hintermann a décrit Vers une paix inclusive comme un événement supplémentaire à l’affiche du Caux Forum particulièrement nécessaire et opportun, puisque son but est d’examiner l’extrémisme violent dans son sens le plus large. Le forum, lui, aborde les racines sociales, économiques et culturelles de l’extrémisme et recherche des solutions pour créer une paix juste et durable.

 

 

Le discours principal a été prononcé par Fatima Zaman d’Extremely Together, un programme de la Fondation Kofi Annan destiné à la jeunesse. Originaire du Royaume-Uni et militante passionnée dans la lutte contre l’extrémisme violent, elle a commencé par décrire comment elle fut témoin des attentats de Londres du 7 juillet 2005.

Depuis lors, son moteur a été de remettre en question la propagande extrémiste et de transmettre un discours positif dans les écoles et au-delà. Elle a déclaré que l’extrémisme violent, nourri par un discours de haine et de militarisation, était associé à une image romantique du rôle des extrémistes dans le combat contre l’injustice.

 

 

Fatima Zaman a mis sa propre génération, la génération Y, au défi de remplacer ce discours par un discours d’amour et d’inclusion. Elle a également lancé un appel aux organisations militaires, gouvernementales et de la société civile, à travailler ensemble à travers une approche plus cohérente. Elle a conclu en disant qu’envoyer un message de paix et d’espoir pour lutter contre l’isolement et la frustration refoulée était bien plus efficace que n’importe quelle stratégie militaire.

Les participants ont terminé cette première journée avec l’envie d’en savoir davantage.

 

 

X