L'équipe
Vers une paix inclusive 2018

L'équipe

Vers une paix inclusive 2018

 

Equipe de base

Eliana Jimeno | Directrice opérationnelle

Eliana Jimeno est une consultante spécialisée dans les mécanismes de réconciliation. Elle travaille depuis dix ans sur les problématiques de justice transitionnelle, de renforcement institutionnel et de mise en œuvre des politiques publiques. C’est sa passion pour son pays, la Colombie, qui l’a conduite à faire des recherches sur l'impact des schémas institutionnels sur l’application des programmes de réconciliation. Caux Scholar en 2012, elle a expérimenté le lien entre transformation personnelle et pratique réflexive. Avec le programme « Vers une paix inclusive », Eliana Jimeno cherche à questionner les réponses politiques actuelles au défi de l’extrémisme violent. Elle propose notamment d’adopter une approche centrée sur l'humain et qui fait de l'humanité de l'Autre le point de départ des processus de réconciliation et de construction d’une paix durable. Email

 

Johannes Langer | Directeur opérationnel

Johannes Langer est chercheur et doctorant à l'Institut des études mondiales et régionales de Hambourg en Allemagne. Ses recherches portent sur la manière dont les victimes perçoivent la Commission colombienne pour la vérité. Né en Autriche, il a vécu, étudié et travaillé dans huit pays d'Europe, d'Afrique de l'Est et des Amériques. Johannes Langer est passionné par les processus de réconciliation, qui incitent les individus à dialoguer et à se reconnaître les uns les autres. Caux Scholar en 2012, il est revenu à Caux en 2013 en tant que coordinateur de programme. Avec l’édition 2018 de « Vers une paix inclusive », il espère influencer la façon dont la consolidation de la paix aborde la question de l'extrémisme violent et la faire évoluer en s’appuyant sur les mécanismes de justice réparatrice.  Email

 

Jean Claude Bucumi | Burundi

Jean-Claude Bucumi est un jeune volontaire burundais qui s’est engagé auprès d'I&C International il y a déjà quelques années. Sa première prise de contact avec I&C date du 2ème Forum des Jeunes d'Afrique de l'Est (EAYF) auquel il a participé en 2011. A cette occasion, il s’est non seulement imprégné des valeurs fondamentales d'I&C que sont l’amour, la paix, la pureté et le désintéressement, mais il a également appris les pratiques et méthodologies que la Fondation a développé pour permettre aux individus de bien vivre ensemble au sein de leur communauté. Pour Jean-Claude Bucumi, ça a été le point de départ d’un nouveau cheminement. Il a en effet décidé de mettre en application ce qu'il avait appris au cours du Forum et s’est engagé bénévolement auprès d’I&C. Il a notamment été traducteur de liaison dès la première édition de « Vers une paix inclusive ». Cette année, il est convaincu que de nombreuses personnes viendront de tous les pays du monde pour participer à la conférence et acquérir des outils qu’ils pourront ensuite utiliser au quotidien et qui leur permettront de venir en aide efficacement à leurs communautés.

 

Angel de la Flor | Philippines

Originaire des Philippines, Angel de la Flor est une ancienne étudiante du programme Caux Scholars – Asia Plateau qu’Initiatives et Changement a organisé en Inde en 2014-15. Elle a une licence en relations internationales d’une université de Manille aux Philippines et étudie actuellement le commerce international à l'Université de Padoue en Italie. Précédemment, elle a participé pendant trois ans à un projet bilatéral de développement visant à soutenir le processus de paix de Mindanao et cofinancé par la Coopération italienne pour le développement et le gouvernement philippin. Elle est très active dans diverses initiatives portant sur les questions de bénévolat, de leadership, d’éducation et de responsabilisation de la jeunesse. Le programme Caux Scholars a été un moment charnière dans la vie d’Angel de la Flor. Cette expérience a conforté sa détermination à travailler sans relâche en faveur de la paix et du développement. Elle est convaincue que les changements les plus grands et les plus authentiques commencent par de petites choses et utilisent toujours les voies les plus simples. « Vers une paix inclusive » lui a donné l’opportunité de travailler pour une cause juste et de mener à bien son engagement.

 

Sagar Gurunde Inde

Sagar Gurunde est le directeur des programmes Graines d’inspiration pour l’Inde. Cette ONG d’ampleur internationale s’adresse à la nouvelle génération de leaders pour les préparer à la transformation de situations de conflit. Il crée et implémente des programmes et des activités consacrées aux capacités essentielles en faveur de la paix. En 2014, Sagar Gurunde a fait partie du tout premier groupe de boursiers du programme en Inde. En 2016, il a reçu le prix « Peace Award » décerné par le Welingkar Institute of Management Studies de Bombay dans le cadre du projet « The Peace Award ». Il est également un coach certifié et maître praticien PNL, reconnu par la International Coach Federation (ICF) des Etats-Unis. Passionné par le développement positif de la jeunes et l’harmonie interconfessionnelle, Sagar Gurunde a rejoint cette année l’équipe logistique de TIP, et se réjouit de travailler de pair avec une équipe d’experts aussi diversifiée culturellement, et de mettre ses compétences au service d’un programme enrichissant pour chacune et chacun.

 

Shannon Heesacker McClain | Etats-Unis

Shannon Heesacker McClain a grandi au Nebraska et vit actuellement à New York. Elle est titulaire d’un Master en sciences politiques avec une spécialisation en analyse du renseignement et résolution de conflits, et a également suivi des études de français. C’est en 2012 qu’elle tombe sous le charme de Caux, alors qu’elle est Caux Scholar. Elle y retourne en 2013 pour participer à la conférence « Apprendre à vivre dans un monde multiculturel ».  Shannon Heesacker McClain est actuellement chargée du marketing d’un organisme à but non lucratif spécialisé en cybersécurité. Elle est très heureuse de rejoindre en tant que bénévole l’équipe de communication de « Vers une paix inclusive » et de pouvoir se perfectionner tout en faisant de nouvelles rencontres.

 

Angela Miller McGraw | Etats-Unis

Angela Miller McGraw a grandi dans le Minnesota et vit actuellement à Washington où elle travaille à l’Université de Georgetown. Elle supervise un programme de sensibilisation pour les jeunes leaders, visant à promouvoir le dialogue entre les politiques publiques et la religion dans les questions économiques, sociales, mondiales et politiques urgentes. Avant de rejoindre cette initiative, elle dirigeait un centre de leadership international à l’Université de Pittsburgh et donnait des cours de formation communautaires à l’Université de Notre Dame. Elle a participé au Programme des Caux Scholars-Asia Plateau 2017/2018, où elle a identifié des manières d’améliorer son travail pour la défense du rassemblement interreligieux. Elle a obtenu son bachelor en histoire, sciences politiques et philosophie à la Bethel University, et son master en religion et éthique à l’Université de Yale. Angela se réjouit de faire partie de l’équipe de la conférence TIP, et de contribuer à faciliter la conversation sur l’extrémisme violent, qui est d’une importance cruciale.

 

Prerna Rathi | Inde/Royaume-Uni

Née en Inde, Prerna Rathi vit actuellement à Londres. Caux Scholar en 2014, elle a participé au lancement du programme Caux Scholars – Asia Plateau en Inde. Elle a récemment terminé son master en développement international et urgence humanitaire à la LSE de Londres. Au cours de ses études, elle a notamment gagné le Prix Davis pour la paix qui lui a permis de réaliser son mémoire de recherche sur la cohésion sociale des réfugiés au Liban. Prerna Rathi a travaillé pour plusieurs organisations – publiques, caritatives et privées – aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Belgique, au Liban, en Inde et au Népal. Précédemment, elle a travaillé pour Save the Children, où elle était en charge des relations avec les donateurs et du renforcement des capacités en contexte humanitaire. Ses projets professionnels – comme, par exemple, la création d'indicateurs pour standardiser le monitoring des crimes haineux – lui ont permis d’améliorer encore davantage sa compréhension des complexités contextuelles en jeu dans le développement aux niveaux micro et macro. En tant que membre de l'équipe clé de « Vers une paix inclusive », Prerna Rathi souhaite voir comment la création de plateformes alternatives peut aider à vaincre l'extrémisme violent.

 

Indee Thotawattage | Sri Lanka

Née au Sri Lanka, Indee Thotawattage a grandi dans le Golfe et vit actuellement à Doha au Qatar. Elle travaille avec des étudiants de premier cycle sur les questions de développement du leadership et d'éducation à la justice sociale. En 2016, elle a participé au programme Caux Scholars et, en 2017, elle en est devenue la coordinatrice. De 2008 à 2010, Indee Thotawattage s’est engagée dans la société civile sri lankaise : elle a notamment travaillé comme coordinatrice d’un projet visant à apporter une aide juridique aux déplacés internes dans le nord du pays. Elle a une licence en culture et politique de l’Université de Georgetown au Qatar et elle suit actuellement (à distance via SOAS) un master en diplomatie globale. Indee Thotawattage est convaincue que l'éducation a le pouvoir de bâtir une paix durable et d’améliorer la qualité de vie aussi bien au niveau individuel que collectif. Sa passion ? Créer des communautés d'apprentissage dynamiques qui permettront à chacun de se réunir et d’apprécier son propre parcours de vie. 

 

Jonathan Dudding | Great Britain

Jonathan Dudding travaille depuis vingt ans en tant que formateur et facilitateur au niveau international. Il a été formé à l’Institut des affaires culturelles (ICA) et s'est spécialisé dans leurs méthodes. En plus de la facilitation d’évènements et de son travail de formation en facilitation, Jonathan offre également des conseils sur la manière d’incorporer des approches participatives dans des secteurs où l’on valorise moins la participation. En 2011, Jonathan a assuré la formation des facilitateurs et facilitatrices des Rencontres de Caux, et offert son soutien. Il est maintenant membre à temps plein de l’équipe Caux Design. Il a également travaillé avec ICA:UK en partenariat avec CAUX-I&C pour diriger des cours de facilitation à Genève.

 

 

Animatrices et animateurs de groupe de communauté

Brigitt Altwegg | Suisse

Brigitt Altwegg est Chargée de programmes pour la création de la confiance et elle fait partie de CAUX-I&C depuis juillet 2012. Elle a un Master en Relations internationales du Graduate Institute Geneva et un Master en Etudes de paix et de conflit de la European Peace University. Avant de rejoindre CAUX-I&C, elle a été Adjointe de Direction chez TRIAL International, qui s’engage pour les droits humains. Elle est également active en tant que professeur d’escalade avec brevet fédéral.

 

 

 

Milica Garic | Bosnie-Herzégovine

Milica Garic vit en Suisse depuis son enfance. Elle a obtenu son diplôme en psychologie à l’Université de Genève, et travaille actuellement comme bénévole avec des migrants à Genève, leur apportant son aide dans leur processus d’intégration culturelle. Grâce au Programme des Caux Scholars, elle a approfondi ses connaissances dans le domaine des traumatismes transgénérationnels et des émotions post-conflit, ce qui l’a amenée à créer un projet en Ukraine, dans le cadre duquel elle a enseigné la communication non-violente (Rosenberg) et la résolution de conflit par des moyens pacifiques. Selon elle, l’éducation est un élément clé pour un avenir en paix. Elle se réjouit de rencontrer les participant-e-s de la conférence TIP et d’accueillir leurs histoires le cœur ouvert.

 

Jelena Mair | Suisse

Jelena Mair originaire de Suisse, fait des recherches dans le domaine de la paix et possède un master en développement international, paix et transformation de conflit de l’Université d’Innsbruck. Actuellement, son principal sujet de recherche et son travail sont centrés sur l’autonomisation, la résilience et la guérison des traumatismes transgénérationnels. Dans son travail, Jelena Mair explore, de plus, les différentes approches du développement de projets participatifs et de l’innovation sociale pour les sociétés inclusives. Elle travaille actuellement pour une initiative visant à favoriser l’inclusion sociale de jeunes réfugiés et de jeunes de communautés marginalisées en Suisse pour l’ONG infoklick.ch.

 

Véronique Sikora | Suisse

Véronique Sikora est multilingue et a étudié et travaillé pour le gouvernement, dans des entreprises et des ONG au Canada et en Suisse. Elle est professeure assistante à l’Université des Sciences appliquées d’ingéniérie et de gestion d’Yverdon, en Suisse. Elle a fondé Weaving Social Fabric, co-créant et co-facilitant des ateliers et des conversations avec diverses parties prenantes. Véronique travaille comme bénévole pour la fondation de Caux depuis 2013 et le Swiss Knowledge Management Forum depuis 2009. Elle possède un MBA et un diplôme en commerce durable. Elle se passionne pour la responsabilité sociale et environnementale, le partage des connaissances, les techniques d’apprentissage par l’expérience, les approches interactives et les méthodes de facilitation de groupe. Elle est membre de l’équipe TIGE d’I&C, des Amis de Caux, et se réjouit de sa seconde année au sein de la conférence Vers une paix inclusive.

 

 
Equipe de soutien

Suchith Abeyewickreme | Sri Lanka

Né au Sri Lanka, Suchith Abeyewickreme est un formateur international, spécialiste des questions de réconciliation, de dialogue interreligieux, d’éducation à la paix et à l'éthique et d’apaisement social. Ayant grandi pendant le conflit armé qui a déchiré le Sri Lanka 26 ans durant, Suchith Abeyewickreme a pour principal centre d’intérêt l'édification de sociétés inclusives et non-violentes. Il possède ainsi une vaste expérience professionnelle en matière de paix et d’éducation dans plus de quinze pays. Il étudie tout particulièrement les approches bouddhistes de résolution des conflits et travaille avec des moines et des laïcs au Sri Lanka et en Birmanie. Suchith Abeyewickreme est un administrateur du conseil mondial de l'United Religions Initiative (URI). En 2014, il a été récompensé par le Département d’Etat américain dans le cadre du programme Community Solutions. En 2016, il a participé à Caux Scholars et, en 2017, il a fait partie de l’équipe d’organisation de la première édition de « Vers une paix inclusive ». Il y participera de nouveau en 2018.

 

Ismaila Ceesay | Gambie

Originaire de Gambie, Ismaila Ceesay habite actuellement aux États-Unis et fait partie de l'équipe de soutien de « Vers une paix inclusive ». Par le passé, il a été un Caux Scholar et un coordinateur du programme CSP. En 2014, il a contribué à coordonner la réunion des Caux Scholars et il a été l’un des membres clés de l’équipe d’organisation du Forum international des bâtisseurs de la paix (IPF). En 2017, il a participé à l’organisation de « Vers une paix inclusive » et il attend avec impatience l’édition 2018. Ismaila Ceesay a étudié la paix, la justice sociale, les sciences politiques et la philosophie à l’université. Il a un master en administration publique et un doctorat en droit. Il a travaillé avec des jeunes risquant de faire face à la justice pénale ; il a aidé des migrants détenus dans des centres de rétention ; il s’est battu pour que les élèves du primaire et du secondaire soient logés et que cela soit garanti par la loi. Possédant une grande connaissance du système universitaire global, il a permis à de nombreux étudiants internationaux de venir étudier aux États-Unis et vice-versa.

 

Akop Gabrielyan Russie/Armenie

Akop Gabrielyan est doctorant à l’Université russo-arménienne (Slave). Parallèlement, il s’engage dans une mission de consultation pour le Ministère arménien du développement économique et des investissements dont l’objectif est d’améliorer les politiques d’aide du pays. Akop Gabrielyan a acquis une grande expérience dans les questions de l’intégration (aspect théorique et pratique), de politique étrangère et de philosophie politique. En 2014, il fonde Consensus Youth, une ONG qui a déjà mené huit projets visant à renforcer la politique locale en matière de jeunesse, la sécurité dans la région et l’intégration. Ancien étudiant du Programme Caux Scholars en 2016, il se passionne pour les problématiques des relations internationales, la politique, la consolidation de la paix et la gestion des conflits. C’est pour toutes ces raisons qu’Akop Gabrielyan est ravi de rejoindre l’équipe chargée de l’organisation du programme. Agé de 26 ans, et d’origine russo-arménienne, il rêve de voir une paix durable s’installer dans le Caucase du Sud, sa région natale marquée depuis des années par des tensions ethniques.

 

Amos Izerimana | Burundi

Amos Izerimana fait un double diplôme aux Etats-Unis et au Costa Rica. Il étudie actuellement la résolution des conflits et la promotion de la coexistence à la Heller School for Social Policy and Management (Université Brandeis). Il ira ensuite à San José pour étudier le droit international et les droits de l’Homme à l'Université pour la paix. Né au Burundi, Amos réside en ce moment aux États-Unis où il travaille comme chargé de projet et interprète au sein d’une ONG. C’est en devenant Caux Scholar en 2016 qu’il a rencontré pour la première fois la Fondation I & C. Au cours de cette édition, il a appris que notre seule limite était de croire que l’on ne pouvait pas changer les choses. Le programme Caux Scholar l'a également incité à s’engager activement en faveur la paix via l’association qu’il a créée et qui a pour ambition de donner aux jeunes Burundais les outils nécessaires pour mener une existence paisible. Que ce soit en tant que consultant ou ambassadeur, Amos Izerimana apporte également son soutien aux organisations issues de la société civile et basées dans son pays d'origine. Il est impatient de voir le fruit des discussions inclusives qui ont été menées entre les leaders locaux, les chefs de gouvernement et les organisations internationales.

 

Cloe Liparini | Etats-Unis/Italie

Cloe Liparini est italienne et américaine. Elle a une licence en anthropologie culturelle du Bard College et un master en relations interculturelles du SIT Graduate Institute. Depuis plus de 15 ans, elle élabore formations et programmes pour le compte d’institutions universitaires, d’organismes à but non lucratif et d’entreprises. Ses domaines d'expertise sont le développement du leadership, l'apprentissage expérientiel et la formation aux compétences interculturelles. Basée à Genève en Suisse, Cloe Liparini est également chargée de cours et conseillère pour les formations en développement du leadership à l'Université d'équité en santé mondiale (UGHE) au Rwanda. Elle est aussi la principale consultante d’Intercultural Interventions, le cabinet de consulting qu’elle a créé. Cloe Liparini a commencé sa collaboration avec I&C en 2016. Elle était alors formatrice lors de programmes consacrés à l’innovation et à l’impact social et destinés aux étudiants universitaires. Elle a rejoint l'équipe d’organisation de « Vers une paix inclusive » en septembre 2017 et, aujourd’hui, elle se réjouit de pouvoir travailler avec ses collègues et les participants au programme.

 

Mihaela Mihalea Roumanie

Mihaela Mihalea est roumaine. Active dans le secteur des ONG depuis 2010 où elle crée des activités et des formations destinées à la jeunesse roumaine du nord du pays, son parcours professionnel l’a également conduite à acquérir une grande expérience dans la gestion de projets et la coopération. En 2016, elle est stagiaire pour le programme de Caux pour la paix et le leadership. Mihaela Mihalea rejoint en 2014 « Femmes artisans de paix » et devient facilitatrice l’année suivante. Elle est diplômée en journalisme et en philosophie. Après avoir travaillé sept ans dans le journalisme et sept années de plus auprès d’ONG en Roumanie, elle est plus que jamais convaincue que seules des communautés disposant d’instruments de dialogue pourront bâtir une société juste, en paix, et durable. 

 

towards_an_inclusive_peace

X