TIP 2018, Caux Forum
TIP 2018: « Le combat contre l’extrémisme est avant tout un effort collectif »
Vers une paix inclusive 2018
Samedi, 14. juillet 2018

 « Le combat contre l’extrémisme est avant tout un effort collectif »

Par Shannon McClain avec le soutien du programme « Caux Scholars »

La journée du 13 juillet 2018, s’est ouverte sur la question de l’approche communautaire comme réponse à l’extrémisme violent. David Smart, directeur du Service national de lutte contre le terrorisme au Royaume-Uni, Gulalai Ismail, fondatrice et présidente d’ Aware Girls au Pakistan, ainsi qu’Amjad Saleem, directeur de l’Unité d’inclusion, de protection et d’engagement du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ont lancé le débat de cette troisième journée de la conférence « Vers une paix inclusive ».

 

 

Pour venir à bout de l’extrémisme violent, les communautés doivent être placées au cœur des approches consultatives et locales. David Smart a expliqué que selon lui « il est primordial que les écoles et les diverses autorités assument leur responsabilité » et que « le combat contre l'extrémisme est avant tout un effort collectif. »

« Je suis convaincue que le monde pourrait s’inspirer des organisations de société civile pakistanaises », a confié Gulalai Ismail. L’extrémisme violent est un phénomène d’ampleur mondiale, mais le réseau Youth Peace Network est parvenu à bâtir des communautés prospères où règne la paix, en proposant une voie alternative à la jeunesse pakistanaise.

« L’extrémisme naît quand des personnes se retrouvent exclues ou en marge de la société », a déclaré Amjad Saleem. L’inclusion à elle seule ne suffit pas. La reconnaissance de la valeur humaine  est primordiale pour construire la résilience nécessaire et rejeter l’appel de l’extrémisme violent.  Satisfaire les besoins de base des communautés peut les aider à se relever après le choc d’actes extrémistes.

 

 

Après un temps en groupe communautaire invitant à débattre de la séance plénière matinale, les participant-e-s ont participé à des ateliers sur le dialogue interreligieux, la présence dans l’action, les perspective de genre, l’éducation à l’éthique, la transformation personnelle, le « self-care » et les cercles de paix.

Merci d'avoir lu cet article! Suivez la discussion sur les réseaux sociaux sous #CauxTIP et #CauxForum.

 

Cliquez ici pour plus d'informations sur Vers une paix inclusive 2018

 

X