Towards an Inclusive Peace, CBI
Impliquer les populations locales dans la lutte contre l'extrémisme violent
Vers une paix inclusive 2017
Vendredi, 25. août 2017

Impliquer les populations locales dans la lutte contre l'extrémisme violent

Par Tara Howell - Stagiaire communication 2017

La première édition de la rencontre Vers une paix inclusive (TIP) a eu lieu du 23 au 26 juillet 2017 pendant le Caux Forum. La rencontre avait pour objectif de découvrir de nouvelles façons pour les bâtisseurs de paix de s'attaquer à l'extrémisme violent. Récemment, les approches pour aborder l'extrémisme violent se sont éloignées des méthodes traditionnelles basées sur la sécurité, pour s’orienter vers des méthodes plus inclusives et plus locales. TIP 2017 visait à équiper les participant-e-s avec des outils pour inclure les communautés locales dans le processus de construction de la paix.

 

 

Andreas Hirblinger, de l'Initiative Paix et Transition Inclusives, a introduit le concept d’indicateur communautaire (Community Based Indicators,CBIs) comme mécanisme d'alerte précoce et façon d’anticiper une radicalisation croissante ou un conflit au sein d'une communauté. Une fois qu'une communauté a identifié et compris de tels indicateurs, elle peut prendre des mesures plus proactives pour prévenir la montée de la violence et maintenir la paix.

« La paix et le conflit sont des phénomènes sociaux complexes », a-t-il continué. C’est pourquoi les acteurs locaux doivent être impliqués. « Les indicateurs ne sont pas des objectifs en soi », a-t-il souligné, mais plutôt une partie essentielle du processus d'implication et d'intégration des populations locales dans la transformation des conflits. Lorsque les populations locales sont impliquées, le processus de guérison commence et les résultats sont plus légitimes et durables que ceux produits par des processus imposés et conçus avec une vision globale.

 

 

La rencontre a porté sur la promotion de l'action personnelle pour un changement global. Les CBIs permettent à une personne de prendre l'initiative de rassembler sa communauté. Les niveaux de conflit peuvent être indiqués par des problèmes simples et quotidiens comme le fait que les chauffeurs de taxi peuvent voyager en toute sécurité ou que tels et tels biens et services de base sont disponibles ou non. Le manque de travail, l’augmentation de graffitis haineux dans un endroit ou la hausse de crimes haineux sont autant d’indicateurs d'une radicalisation croissante.

Les participants ont beaucoup apprécié et commenté la richesse des échanges, réunissant tant de personnes aux perspectives si différentes. L'été prochain, Vers une paix inclusive continuera sa lutte contre l'extrémisme violent en mettant cette fois l'accent sur la justice réparatrice et en cherchant de nouvelles façons de cultiver la paix. La rencontre aura lieu du 11 au 15 juillet 2018.

 

X