Pierre Krähenbühl JG 2017
Rapports & Temps forts
La gouvernance équitable pour la sécurité humaine
Lundi, 9. juillet 2018
Raghad al Saadi

Raghad Al Saadi était l’une des intervenant-e-s de la conférence « Gouvernance équitable pour la sécurité humaine » de cette année. Raghad a été déplacée avec sa famille lors des différents conflits armés dans son pays natal, l’Irak. Partie vivre aux États-Unis, elle a commencé à développer un projet destiné à donner plus de sécurité aux femmes et aux enfants réfugiés.

Lundi, 9. juillet 2018
Just Governance for Human Security 2018

Un appel à l’action a été lancé aux citoyens du monde afin qu’ils s’engagent et assument leurs reponsabilités eu égard aux questions sociales et écononomiques qui menacent les communautés dans le monde entier en travaillant ensemble pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. La gouvernance équitable pour la sécurité humaine (JGHS) a essayé de répondre à cet appel. Pendant cinq jours, plus de 230 délégué-e-s de 75 pays se sont rassemblé-e-s au Centre de conférences et de séminaires du Caux Palace pour réfléchir à leur propre rôle dans la réalisation des ODD.

Lundi, 9. juillet 2018

Découvrez les temps forts de La gouvernance équitable pour une meilleure sécurité humaine 2018!

Dimanche, 8. juillet 2018
Caux Forum 2018, JG, Just Governance

Les blessures infligées aux générations passées et présentes à travers le monde ne peuvent être négligées. Elles laissent des cicatrices et restent souvent non guéries, perpétuant le conflit. Plus que jamais, la guérison est nécessaire pour briser les cycles de violence et instaurer un changement mondial. Cette question était au centre de la récente conférence Gouvernance équitable pour la sécurité humain (JGHS) du Caux Forum.

Dimanche, 8. juillet 2018
Caux Forum 2018, JG, Just Governance, lake, view, Caux Palace

En juillet 2018, pour la deuxième année consécutive, le programme de formation avec certificat à la clé de humanSecurityX s'est déroulé parallèlement au forum Gouvernance équitable pour la sécurité humaine (JGHS). Son objectif principal : permettre aux participant-e-s d'acquérir une meilleure compréhension personnelle de la sécurité humaine et de ses applications - passer de la théorie à la réalité.

Dimanche, 8. juillet 2018
Shalisa Hayes

Il y a sept ans, Shalisa Hayes perdait son fils, Billy Ray. Alors que ce dernier passait une soirée entre ami-e-s dans une petite ville près de Seattle, des coups de feu sont échangés, et une balle le touche mortellement. Face à cette tragédie, Shalisa réagit et crée un centre communautaire dans son quartier, ainsi que l’association MOM (Mothers of Magnitude). En 2017, elle se rend à Caux pour la première fois. Cet été, elle était de retour pour participer à la conférence sur la Gouvernance équitable.

Mercredi, 6. juin 2018
Just Governance for Human Security, Women, retreat, JG

La première retraite destinée aux femmes organisée par l’équipe de La gouvernance équitable pour une meilleure sécurité humaine (JGHS) était centrée sur le rôle des femmes en tant que moteurs de changement positif dans leurs communautés. Quinze femmes ont participé à la retraite qui s’est tenue au mois d’avril à Caux, en Suisse.

Vendredi, 25. août 2017
Just Governance 2017, Tulsa

Pour la deuxième année consécutive, 14 personnes de Tulsa, Oklahoma (États-Unis) ont participé au Caux Forum pour dialoguer sur la guérison des blessures du passé et travailler pour de meilleures relations raciales dans leur communauté, dans le cadre de la rencontre Gouvernance équitable pour une meilleure sécurité humaine 2017.

Jeudi, 17. août 2017
Christian Picciolini

Quand Christian Picciolini a rejoint le mouvement skinhead américain adepte de la suprématie blanche à l’âge de 14 ans, il n’aurait jamais imaginé qu'il travaillerait à inverser ce qu'il avait aidé à construire dans les années 1980 et 1990. Et pourtant, aujourd’hui, il lutte contre le racisme et l'extrémisme.

Lundi, 24. juillet 2017
Christian Picciolini JG

Pendant cinq jours, plus de 250 participant-e-s originaires de 55 pays se sont rassemblé-e-s au Caux Palace, en Suisse, afin d’aborder les extrêmes de tous types. Parmi les participants figuraient des diplomates, des représentant-e-s d’ONG, des chef-fe-s d’entreprise, des universitaires ainsi que des citoyen-ne-s préoccupé-e-s par la sécurité humaine.

Pages

 

just_governance

X